Dîner conférence du 6 Février 2011 à l' Hôtel VATEL
L' Erotisme dans l' Antiquité par Jean-Luc BENEL
Soirée détente au Vatel ce jeudi 03 février avec Jean Luc BENEL qui fit un retour dans un passé lointain et passionnant face à un auditoire intrigué, très curieux et accroché par un sujet au titre quelque peu provocateur « L’érotisme dans l’antiquité ». Au préalable pendant le repas nous avons découvert un Jean Luc non seulement historien, mais aussi poète affirmé et dont nous aurons eu le bonheur d’écouter quelques morceaux composés. Notre conférencier du jour nous emmena ensuite dans une tranche de vie ayant « conflit d’intérêts » avec la mythologie de la Rome et de la Grèce antique… Nous montrant au passage que sexualité, religion et procréation étaient probablement plus dissociées à cette époque qu’elles ne le seront au cours des nombreux et longs siècles qui suivront ! Merci Jean Luc BENEL pour ton regard éclairé et pour tes commentaires toujours pertinents ! Une soirée très intéressante dont vous trouvez en pièces jointes quelques photos et qui nous permit également de rencontrer un écrivain nîmois d’origine, descendant d’un pape…ce qui n’est pas banal ! Il est l’auteur d’un essai historique et biographique qu’il nous résuma au cours du repas, et dont je me permets une promotion au travers de ces quelques lignes : Au début de la seconde moitié du XIIIe siècle pourtant, un pape originaire de Saint-Gilles pensait que foi, religion et sciences n'étaient pas incompatibles. À cette époque, au cœur de l'Église Apostolique Romaine, sciences et religion ne faisaient pas bon ménage. Ce pape, Clément IV, grand ami du roi de France, Saint-Louis, avait eu le courage d'affirmer son intérêt pour les sciences et se décida, contre la règle établie, à prendre sous sa protection celui que l'on considère, à juste titre, comme le père de la méthode scientifique en Europe : l'anglais Roger Bacon. Surnommé le « docteur admirable », Bacon s'intéressa, bien avant Léonard de Vinci, à la physique, à l'astronomie, à l'acoustique, à l'optique, à la chimie autant qu'à l'alchimie ou la magie, et à de nombreuses inventions mécaniques : bateaux, voitures, locomotives à vapeur et machines volantes... Contemporain et ami de saint Thomas d'Aquin et de saint Bonaventure, Clément IV, avant d'être élu pape, fut d'abord dans la vie profane, chevalier se battant contre les Maures en Espagne pour la Reconquista, puis devint dans le Languedoc des comtes de Toulouse le meilleur jurisconsulte de son temps avant de se mettre au service de la famille royale française. Il fut marié, père, puis veuf juste avant de rentrer dans l'Église. C'est la vie de ce pape, unique, passionnante, fascinante, que Laurent RYDER descendant de celui-ci retrace dans « Le Pape, le Roy et l’Alchimiste » (Clément IV, Saint Louis Roger Bacon). Éditions Dragon d’Oc.
Les Activités du Club Manifestations passées Prochaines Manifestations Accueil La charte Historique Nous contacter Qui sommes nous?Club Richelieu Nîmes Camargue Cévennes